Quels sont les 4 niveaux d’implication de l’UX designer ?

J’étais récemment en mission UI/UX pour une grande banque dans le cadre de leur transformation digitale et je souhaitais aborder dans cet article mon point de vue et une forme de retour d’expérience sur ce que sont les 4 niveaux de déploiement et d’implication de l’UX dans le cadre d’un projet de transformation digitale dans une entreprise.

Le premier niveau d’implication

L’Ux designer cherche à apporter les best practices en design d’interface. En effet, il existe un certain nombre de patterns et de modèles définis qui permettent d’avoir une expérience et un design « acceptable » aux yeux des utilisateurs. Ici l’Ux Designer n’a ni le temps ni le budget pour déployer de la recherche utilisateur. L’Ux designer va donc accompagner l’UI design voire designer directement les wireframes selon la taille de l’équipe et le budget. En gros, l’Ux va définir une architecture, dérouler les wireframes basse fidélité et ensuite réaliser ou faire réaliser les wireframes haute fidélité en lien avec la charte graphique. Idéalement, il réalise un Kit UI pour aider les développeurs à modulariser la solution.

 

Deuxième niveau d’implication :

L’Ux designer cherche à comprendre les utilisateurs et réalise donc une phase de recherche utilisateur pour mettre en exergue les comportements, les attentes, et les besoins de ces derniers. Cette démarche ne concerne pas que le scope du digital mais cible l’expérience globale vécue avec le service ou le produit. L’Ux recrute donc des utilisateurs du service (ou des utilisateurs potentiels si la solution n’existe pas encore) et mène ses ateliers d’étude. Il propose une expérience map et décrit précisément les personas utilisateurs de la solution.

Troisième niveau d’implication :

L’Ux va venir évangéliser les différentes divisions de l’entreprise sur le rôle de l’Ux, son importance, et comment travailler l’UX au cours du développement du service ou du produit. Dans certain cas, l’entreprise travaille avec des partners extérieurs, l’Ux doit donc jouer ce rôle pédagogique et stratégique pour délimiter un cadre dans lequel le projet doit rester. Ce cadre c’est celui d’être toujours en phase avec les attentes utilisateurs. L’Ux Designer agit ici comme un « Lead UX », et travaille de concert avec le ou les Products Owners. Le but est que toutes les divisions agissent en validant les choix auprès de l’UX pour ne pas aboutir à des décisions produits qui sortent du scope des attentes utilisateurs.

Quatrième niveau d’implication :

L’Ux doit aller plus loin car les financiers du projet tranchent parfois sur des décisions produit sans se soucier de son travail. Par exemple, les financiers ne vont pas acter le déploiement d’une version optimisée sur l’UX, mais valider une version dégradée. L’Ux doit être en capacité d’alerter sur les risques que cela engendre et savoir convaincre les financiers d’aller plus loin sur l’expérience utilisateur. Les financiers peuvent être des filiales qui commandent à la maison mère, ou des investisseurs / business angels auprès d’une start-up, ou encore une entreprise qui commande à une autre. Ce 4ème niveau implique également un volet stratégique et de management d’une équipe plus conséquente sur l’UI/UX.

 

Conclusion :

Evidemment, chaque niveau d’implication nécessite un UX designer plus ou moins expérimenté, plus ou moins en capacité d’être pédagogue, d’expliquer et de convaincre les hommes qui gravite autour du projet. Egalement, chaque niveau d’implication nécessite du temps qui joue sur le budget du projet. Parfois les contraintes projets ne permettent pas à l’UX d’avoir la place et le déploiement qu’il mérite d’avoir. Chez Design is Vital nous nous efforçons d’accompagner du mieux possible chaque équipe, chaque projet, dans un but unique et simple : fournir la meilleure expérience aux utilisateurs de votre solution.

 

Léonard Grenaud

UI Designer et DA Junior