Réussir le lancement de son projet en 6 points clés

Au travers de cet article je vais vous donner les clés pour réussir le lancement de votre projet. Il est bien sur essentiel d’avoir une bonne idée à la base mais cette idée ne sera rien si vous n’êtes pas en mesure de la déployer efficacement.

 

1 – Trouvez les bons associés pour votre projet.

Les investisseurs misent toujours sur une équipe solide. Vous avez certainement de nombreuses qualités, mais ne pourrez pas gérer l’ensemble des facettes de votre projet seul. Rester concentré sur votre savoir-faire et tachez de constituer une équipe complémentaire.
Idéalement votre équipe devra être composée d’un voire deux profils techniques, d’un communiquant (marketing/RP/ventes) et d’un financier/analytique. Et puis dites-vous que si vous parvenez à convaincre des associés, l’idée que vous avez est peut être pas si mauvaise.

 

2 – Ensuite les supports de communications ! 

Votre projet doit être visible par le plus grand nombre de personnes possibles et pour ça rien de mieux que les réseaux sociaux pour communiquer.

Dessin représentant les différents médias sociaux sous la forme de petits personnages enfantins jouants ensemble

– Le blog, vous permettra de positionner vos mots clés avant la création de votre entreprise, afin de communiquer sur votre projet… – Twitter est le meilleur outil pour fédérer une communauté et communiquer directement avec vos influenceurs.

– Évidemment Facebook pour animer vos communautés de clients, prospects, prescripteurs.

– Instagram, qui est devenu un réseau social très puissant, où s’associer avec des influenceurs et blogueurs vous donnera un coup de pouce sur votre visibilité. Ces supports vont vous permettre de constituer vos premières communautés et auront l’avantage de vous apporter les premiers retours de vos futurs clients.

– Il est important aussi d’envisager rapidement de créer une page Youtube car le support vidéo sera de plus en plus utilisée dans les années à venir. C’est en tout cas, ce qu’on nous a fait comprendre récemment à une conférence Google (Inspiration Digitale) à laquelle nous nous étions rendus en novembre.

 

3 – Que vous choisissiez de développer votre site seul ou avec un prestataire extérieur vous devez constituer un cahier des charges fonctionnel.

C’est le document dans lequel vous allez regrouper l’ensemble des informations de votre projets. Il devra contenir à minima :

– La liste exhaustive de l’ensemble des pages / vues de votre site internet / application.

– De façon très précise, vous devrez détailler le contenu de chacune de ces pages, l’ensemble des cas de figures possibles.

La création d’un cahier des charges peut prendre plusieurs semaine, ne négligez pas cette étape du projet et soyez le plus précis possible ! Une fois que vous aurez terminé votre cahier des charges, vous pourrez vous pencher sur la création des mockups/wireframes. Ils vous permettront de donner forme à votre futur site internet. Le but de cet exercice n’est pas de créer le site de vos rêves mais plutôt de savoir de façon précise l’emplacement de vos contenus. Vous pouvez utiliser des post-its ou même faire des dessins au crayon.

Differents planches du wireframes d'un Projet disposées les unes à côté des autres. Les interfaces sont dessinées au crayon.

4 – Une fois que vous avez d’une part votre cahier des charges et vos mockups vous pouvez passer à la partie prototype.

Vous devez de manière rapide et à moindre coût créer un prototype de votre solution que vous pourrez présenter à des investisseurs, early adopteurs ou encore des blogueurs pour avoir vos premiers retours. Le prototype a 2 avantages :

1/ faire connaitre vos produits et 2/ recueillir les premiers retours qui constitueront la base du développement de votre future béta.

Ne perdez pas trop de temps sur un prototype trop complexe. Il est inutile de développer 15 fonctionnalités qui buguent sans cesse. Mieux vaut vous concentrer sur votre valeur ajoutée et ne vous atteler qu’à çà. Vous aurez plus de crédit avec un prototype simple, compréhensible, singulier et qui résout un problème qui compte vraiment pour la cible.

 

5 – Une fois que vous avez un prototype fonctionnel, vous pouvez amorcer la partie communication en attaquant directement les médias

Dessin représentant une personne s'exprimant devant de nombreux journalistes avec micros et caméras

Il est souvent difficile d’attirer l’attention des médias mais c’est encore une fois une étape importante qui va vous permettre de communiquer massivement sur votre projet afin de recueillir de nombreux retours clients en vue du développement de votre première version. Pour attirer l’attente des médias et avoir la chance de présenter votre concept à une heure de grande écoute, vous pouvez passer par les blogueurs ou encore créer une chaine Youtube comme nous vous l’avons conseillé précédemment.

 

6 – Dernière étape, trouver des financements.

Il est déconseillé de trouver des financements trop tôt mais vous pouvez toujours commencer à vous faire remarquer afin de laisser une image positive de votre projet pour le jour J. Pour entrer en contact avec des investisseurs potentiels vous pouvez participer à des concours ou des start-up week-ends qui regroupent de nombreux entrepreneurs mais également bon nombre d’investisseurs intéressés par les talents de demain. D’une manière générale, votre levée de fonds sera d’autant plus simple et rapide si votre produit plaît, génère de la croissance, de la rétention et du revenu.

Auteur de l'article Florian Cecchelero

Florian Cecchelero

UX Designer et Co-fondateur de Design is Vital